Devinci

Aucun vélo à comparer pour le moment.

Pour ajouter des vélos dans le comparateur, utiliser le bouton comparer dans les fiches produit.

Doit-on avoir un vélo d’hiver? 

Vous pensez peut-être que votre monture existante ne convient pas aux déplacements en hiver, mais détrompez-vous. Quelques petits ajustements suffisent pour que n’importe quel vélo (ou presque) se prête à la tâche.  

 

Quel genre de vélo peut-on utiliser?  

N’importe lequel. C’est aussi simple que ça! Évidemment, certains modèles sont plus faciles à adapter que d’autres, mais la liste suivante vous explique les particularités des différentes options.  

Vélo de Loisir 

Très populaires auprès des cyclistes urbains et urbaines, les vélos de loisir se prêtent bien aux déplacements en hiver sans qu’on ait à investir beaucoup d’argent.  

Vélos de gravel

 Ces machines tout-terrain sont parfaites pour couvrir de plus grandes distances. Grâce à une géométrie inspirée des vélos de montagne et des pneus ayant une faible résistance au roulement, les vélos de gravel sont maîtres du contrôle efficace quand les conditions sont glissantes.  

Vélos de montagne et vélos à neige  

Les vélos de montagne sont un excellent choix pour les déplacements de courte distance sur du terrain raboteux en raison de leurs gros pneus aux crampons agressifs.  

Vélos à assistance électrique (VAE) 

Ces vélos constituent une bonne solution de rechange aux vélos ordinaires si vous voulez éviter de transpirer ou si la distance à parcourir est plus importante. Grâce à l’assistance électrique, il n’a jamais été aussi facile de faire du navettage sans essence. Nous vous recommandons d’enlever la batterie pour la charger à l’intérieur si votre vélo est remisé dans un endroit non chauffé.  

Comment prépare-t-on son vélo pour l’hiver?

 Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’acheter un vélo qui servira exclusivement aux déplacements en hiver. Avec quelques modifications mineures, vous pouvez transformer votre vélo en une monture sécuritaire capable de vous amener du point A au point B tout l’hiver.  

Garde-boue

 Ils sont essentiels pour rouler dans des conditions salissantes, à moins que vous aimiez arriver à destination recouvert·e de boue, de saleté et de neige. Les garde-boue servent aussi à protéger le cadre du vélo et minimisent les effets dévastateurs du sel sur les composantes mécaniques.

Pneus 

Nous ne vous apprenons sans doute rien en vous disant que les pneus sont le seul point de contact entre vous et le sol. D’où leur importance pour rouler dans des conditions hivernales. Les bons pneus d’hiver sont généralement plus larges et plus résistants aux perforations. Certains fabricants proposent même des pneus cloutés pour améliorer l’adhérence sur les surfaces enneigées et glacées.  

Si votre budget permet l’achat d’un seul pneu clouté, nous vous conseillons de l’installer sur la roue avant pour optimiser la traction et la maîtrise de votre monture. Vous pouvez vous en tirer avec un pneu ordinaire à l’arrière étant donné que l’absence de traction sur cette roue n’influe pas autant sur la maniabilité du vélo.  

Lumières

Il est essentiel de vous munir d’un bon phare et d’un feu arrière visible si vous prévoyez de rouler à la noirceur. Bon nombre de vélos sont déjà dotés de lumières, mais les remplacer par des modèles plus performants améliorera votre visibilité. Par ailleurs, assurez-vous de les rentrer à l’intérieur quand elles ne servant pas, car le froid et les piles ne font pas bon ménage.  

 

Entretien du vélo en hiver 

L’hiver peut être dommageable pour certaines des composantes de votre monture, surtout quand on considère que les variations de température et le sel peuvent accélérer la corrosion. Entretenir et nettoyer votre vélo régulièrement en prolongera la vie utile et vous réduira les risques de bris mécaniques lors de vos déplacements.  

Lubrification 

 L’application d’un lubrifiant pour conditions humides est la meilleure façon de garder votre vélo en bon état et d’assurer le bon fonctionnement des composantes. Graissez régulièrement la chaîne et essuyez le surplus de lubrifiant pour éviter que la saleté s’accumule dans le système de transmission et le paralyse. 

Lavage du vélo

 Un simple rinçage après deux ou trois sorties avec un lavage en profondeur une fois par mois est un bon moyen d’entretenir votre précieux vélo de navettage. Le bain mensuel est aussi un bon moment pour inspecter les composantes et repérer celles qui ont besoin d’être remplacées (p. ex., les plaquettes de frein).  

Comment s’habille-t-on pour pédaler l’hiver?

 Les vêtements sont un aspect important du vélo d’hiver. En plus d’être une stratégie gagnante, un système multicouche vous permet d’ajuster rapidement votre tenue si vous commencez à avoir trop chaud. N’oubliez pas les extrémités, car c’est généralement là que le froid se fait sentir en premier. Une bonne paire de mitaines, des bas de laine et des bottes imperméables feront toute la différence. Enfin, un bonnet mince sous votre casque gardera votre tête au chaud et la protégera du vent et des précipitations.  

Comment fait-on du vélo l’hiver?

 Tout comme pour la conduite automobile, la clé est de s’adapter aux conditions. Évitez de changer soudainement de direction et prenez les virages moins serrés pour éviter de pencher le vélo. Vous réduirez ainsi les risques de dérapages. Ajustez votre vitesse jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise, même si cela vous demande de ralentir. Comme en été, ça reste « un coup de pédale à la fois ».  

 

Prêt·e à rouler?