Review
19.07.05
How Much Travek do You Need
We try to answer this byrning question

Quel débattement pour mon vélo de montagne? : Pour vous aider dans le choix de votre vélo.
Texte original et photos par Alex Evans de BikeRadar

La question revient souvent : quel est le bon débattement pour moi? Quel débattement convient à mon style?

Il est difficile de répondre à cette question avec précision, mais les éléments de réponse suivants vous y aideront. Heureusement, les fabricants classent leurs produits selon le type de terrain prévu, ce qui, bien souvent, correspond au débattement du vélo.

Trail
Voir la gamme complète du Django

Habituellement doté d’un maximum de 140 mm de débattement, le Trail est à la jonction entre le vélo de descente et le vélo cross-country. Autrement dit, il a plus de débattement qu’un pur vélo XC, mais moins qu’une véritable monture de descente.

All-mountain
Voir la gamme complète du Troy

D’ordinaire, les vélos All-mountain ont entre 130 et 160 mm de débattement et sont, comme leur nom l’indique, extrêmement polyvalents.

Ils sont conçus pour tous les types de terrain montagneux : descentes, singletracks fluides et vallonnées, etc. Ils ont assez de suspension pour les grosses descentes, sont légers et n’ont pas trop de débattement pour les grandes et longues sorties.

Enduro
Voir la gamme complète du Spartan

Les vélos Enduro sont dotés de 150 à 170 mm de débattement, voire de 180 mm dans certains cas. Ils sont conçus pour les sentiers les plus corsés et les boucles au bike park, mais sont assez légers pour grimper au haut des collines.







Quelles sont les différences entre les vélos?

Construction du cadre

Même s’il a l’air costaud, le cadre en carbone demeure assez léger. Outre le débattement arrière, il faut aussi s’attarder aux éléments de construction du cadre (poids, géométrie, etc.) qui changent en fonction de la finalité d’utilisation.

C’est l’équilibre de ces facteurs qui déterminera la discipline ou le style le plus propice.

Généralement, les vélos au long débattement sont plus lourds, plus chers et plus robustes, vu les sentiers extrêmes où ils déploient leur talent. Ils doivent donc être rigides et fiables. À l’heure actuelle, la tendance est à l’allongement de l’empattement, aux angles moins prononcés et aux grandes portées.

Différences de coûts

Cela dit, on ne doit pas toujours s’attendre à payer plus cher pour plus de débattement. En effet, un vélo haut de gamme à 120 mm de débattement coûtera autant qu’un vélo Enduro à 170 mm.

L’amortisseur de la Fox 34 n’est pas aussi sophistiqué qu’une cartouche de fourche ultra précise. Ce n’est pas la longueur de débattement qui détermine le prix, mais la technologie de la suspension (composants, réglages, légèreté).




Différences entre les fourches

Le châssis de la fourche se décline ainsi : tube de fourche, tête de fourche, plongeurs, fourreau et patte. Plus la fourche a de débattement, plus elle gagnera en longueur, en lourdeur et en rigidité. Le châssis devra donc être pensé en conséquence.

Cela dit, un châssis robuste et adapté à la descente pourra sembler encombrant en montée. Ajoutons que si la fourche n’est pas munie de réglages, elle restera dans le fond du débattement.

Une fourche avec peu de débattement sera dotée d’un châssis plus léger et d’un petit diamètre de plongeur (p. ex. Fox 34 mm vs 36 mm). Elle sera donc plus flexible et, conséquemment, moins précise au pilotage qu’une plus grande fourche.

Si vous décidez de rouler avec ce type de suspension dans des descentes trop difficiles, vous remarquerez son manque de débattement. Elle ne pourra pas bien absorber les obstacles à répétition et aura du mal à compresser, puisque ce n’est pas le type de terrain qui lui convient.




Différence dans les composants

En règle générale, on retrouve à quelques différences près les mêmes composants sur les vélos Trail, All-mountain et Enduro, mais le Trail dispose de composants plus légers que ceux des deux autres catégories.

Par exemple, si tous les trois étaient équipés de pneus Maxxis Minion, il y a lieu de penser que le Trail hériterait du modèle le plus léger, suivi du All-mountain et de l’Enduro.

De même, ce n’est pas impossible de voir une RockShox Pike sur des vélos Trail et All-mountain, mais son débattement variera en fonction de la finalité du vélo. Sans surprise, c’est l’Enduro qui sera équipé d’une fourche plus longue et plus lourde (p. ex. Lyrik ou Fox 36).

Idem pour les roues. On peut utiliser le même modèle de jantes pour les trois vélos avec des largeurs variables, où le vélo Enduro aura la version la plus robuste et le vélo Trail, la plus légère.

On peut aussi économiser du poids avec les freins et la transmission. On peut, par exemple, équiper le vélo Trail d’un pédalier léger en carbone et l’Enduro et l’All-mountain de modèles plus lourds.

Les freins Guide de SRAM ont plus de mordant que les SRAM Level, mais moins que les Code. Or, plus le vélo est pensé pour la descente, plus il aura besoin de puissance de freinage. C’est donc une autre différence à considérer.

On peut utiliser des freins à quatre pistons avec de grands disques (180 et 200 mm), mais mieux vaut des freins plus légers avec de plus petits disques sur le vélo Trail.

Quel vélo pour moi?

Maintenant, quel est le vélo pour moi? Nous ne pouvons décider à votre place, mais nous espérons que ce guide vous sera utile.

Devinci tenait à nous donner des exemples concrets pour chaque discipline. Les trois vélos sont munis de roues 29 pouces, mais leur débattement varie de 120 mm sur le Django à 170 mm sur le Spartan.




Instagram @cyclesdevinci
Facebook @cyclesdevinci