Lifestyle
18.06.11
Snoduro
Petit guide d’un gros Snoduro

Vous dites?  Qu’est-ce qu’un Snoduro?

Vous dites? Qu’est-ce qu’un Snoduro? C’est l’heureux mélange de snow et enduro. Pour nous chez Devinci, c’est surtout synonyme de courses amicales dans les trails locales, un tournoi qui s’étire tout l’hiver, question que l’adrénaline ne gèle jamais complètement. Suffit que la première tempête de neige s’abatte sur Chicoutimi pour voir sortir les « plaques à becyk » (en carton!), les chronos et les gros kits d’hiver. Parce que non, le froid n’est pas une raison valable pour remettre une des cinq manches prévues au calendrier. Et l’an passé, grosse nouveauté pour clore la saison: Le championnat MONDIAL de Snoduro! Ben quoi? Quand y’a du monde, ça devient mondial non?

Vous êtes jaloux? J’espère!!! C’est pourquoi on vous offre ce « Petit guide d’un gros Snoduro», le tout agrémenté de nos moments forts de la saison dernière, question de vous inspirer à passer à l’action.

Formez un groupe de 10-15 personnes.

À -22°C, en attendre plus devient cruel. Jumping Jacks et hot packs sont de mises.

Prévoyez de 4 à 6 spéciales par marche.

… et du temps en raquette pour les taper s’il tombe 32 cm. de neige la veille et que vos pistes ne sont pas entretenues mécaniquement.

Tirez au sort l’ordre des départs avant la course.

Le premier pigé s’occupe du chrono à l’arrivée, et le dernier celui qui donne les départs.

Attention– assurez-vous que votre chrono avant soit attentif quand on explique le trajet. Perdre le gardien du temps à une intersection, c’est possible! On a vérifié. .


Vous voilà fins prêts à courser. Reste le plus agréable – les stratégies! Un aperçu de nos classiques?

  1. Faire tomber la neige de toutes les branches en chemin pour ralentir les suivants.
  2. Fabriquer des murs de neige à l’arrivée.
  3. Saboter les lampes frontales.
  4. Semer le doute en débattant de pression d’air dans les pneus.







Enfin, trouvez un café/bar où vous pourrez partager les anecdotes (toujours nombreux) de course. Notre favorite de la saison dernière est une gracieuseté d’un machiniste Devinci, qui y allait pédales au fond dans une descente sinueuse, à un point tel qu’il en a cassé son vélo (ce n’était pas un Devinci). Désormais appelé « banc d’test », Mick s’est offert un cadre Minus et tous ont mis « la pièce à la pâte ». Reconnaissant, c’est lui qui a soudé le tant convoité, le plus beau d’entre tous les trophées remis au Champion Mondial du Snoduro 2017-2018!

Juste dommage que le vainqueur ne soit pas un employé Devinci! Mais qu’à cela ne tienne, on saura se reprendre… Et si vous implantez un Snoduro dans vos trails locales, faites-nous signe! Nous serons ravis de partager une manche ou deux avec vous…